Zoom sur les crédits à regrouper

Zoom sur les crédits à regrouper

Pourquoi faire appel à un courtier pour son rachat de prêts ?

Les emprunteurs qui souhaitent se lancer dans un rachat de crédits, doivent savoir que l’opération est à faire avec minutie et soin. Voilà pourquoi, il est fortement conseillé de solliciter l’aide d’un professionnel. Il est important de se rappeler que le but de cette opération est pour beaucouop de baisser le taux d’endettement. En outre, il ne faut pas oublier qu’il y a des règlements légaux à respecter. Sachez donc que consolider toutes les dettes souscrites n’est pas une nécessité absolue même si les prêteurs ont tendance à proposer cette solution. Certains emprunts sont à laisser de côté notamment ceux qui sont en cours d’achèvement et ceux conclus à taux bas (inférieur à 4, 5%). En revanche, les prêts à taux variable et à taux élevé (supérieur à 5%) sont à inclure dans le regroupement comme on vous le conseille sur le site internet http://www.rachat-credit-a-bordeaux.fr.

Quels crédits peut-on regrouper ?

En général, tous les crédits à la consommation y compris les crédits revolving délivrés par les enseignes commerciales, les arriérés d’impôts, les factures d’énergie impayées et les découverts bancaires peuvent être regroupés. En ce qui concerne les prêts immobiliers, s’ils sont très anciens et contractés à un taux élevé, on peut les regrouper. C’est peut-être un moyen adéquat de réduire leur coût. Seulement, il est indispensable de faire une analyse pointue surtout si vous pensez inclure dans le regroupement des prêts hypothécaires. Le rachat de ce genre d’emprunt engendre en effet plusieurs frais. En effet, vous devez payer les indemnités de remboursement anticipé, les frais de mainlevée d’hypothèques et les honoraires du notaire. Cela risque de faire grimper le coût de l’opération et le coût du crédit. Il est primordial donc de vérifier si le rachat du prêt immobilier est réellement rentable. Pour qu’il le soit, il faut que la différence entre les deux taux d’intérêt soit importante. De même, sachez que la diminution des mensualités n’est en réalité possible que grâce à un allongement de la durée du prêt. Le rachat de crédit implique donc une augmentation du coût global du crédit (Lire cet article pour en savoir davantage).

Le rachat de crédit immo

Notons que le regroupement de crédits à la consommation et de prêts immobiliers est aussi possible depuis la réforme de juillet 2010. Les règles qui encadrent l’opération sont déjà disponibles. Dans le cas où le montant du crédit immobilier ne dépasse pas les 60% du montant total du nouveau prêt, l’accord sera conclu selon les dispositions légales qui s’appliquent à la souscription d’un crédit à la consommation. En revanche, s’il est beaucoup plus important, l’opération sera régie par les règlements relatifs à la souscription d’un prêt immobilier. Il en est de même si le prêteur demande une garantie comme l’hypothèque d’un bien immobilier.